ici, entre nous deux

010410

... encore ...

encore une crise
encore une dispute
hier soir
même toi tu as failli pleurer

tu n'en pouvais plus de t'occuper d'elle
et moi j'ai été reçue comme un chien

tu as même failli me frapper

j'en peux plus ...

toujours les mêmes causes toujours le même shémas

tu ne veux pas voir de psy, tu n'en a pas besoin, toi ... non, c'est normal ton comportement, tes crises et ta violence ...
mais moi faut pas que je pleure, c'est égoïste

Posté par LaFemme à 16:04 - Commentaires [0]
Tags :

310310

ça recommence

le malaise,
l'envie de gerber

dès qu'on est séparés

c'est horrible

même si je m'empêche de penser que quand tu es au boulot tu n'es peut être pas au boulot
c'est vrai, pourquoi partir si tôt et rentrer si tard ? juste parce que tu n'as  pas envie de t'occuper de notre fille?
je ne peux pas le croire

et moi je suis attachée, j'ai l'impression d'être prisonnière, je ne veux plus être avec toi le matin, être avec toi le soir, j'en peux plus

là tu es sensé être à la maison, mais pas une seule réponse à mes sms, rien, que fais-tu ? tu te branles avec tes putes comme d'habitude pendant que notre fille est dans le parc

je te dis que tu ne fais rien pour me rassurer
tu ne t'intéresses pas à ce que je ressens

j'en peux plus

Posté par LaFemme à 11:40 - Commentaires [1]
Tags :
180310

encore la nausée

voilà je me suis encore sentie trahie, écrasée, piétinée.

pour rien

mais tu ne fais rien pour éviter ça

tu dis que tu n'as rien à te reprocher donc je dois me contenter de ça

et être malade

Posté par LaFemme à 08:52 - Commentaires [0]
Tags :
110310

10 jours

10 jours sans m'exprimer, mais pourtant tout ne va pas bien.

Tout est calme, on est plus calmes, notre fille va bien, on s'adapte bien.

Mais on s'ignore, ou presque, bref, c'est toujours comme avant, alors je ne sais pas.

Posté par LaFemme à 12:01 - Commentaires [1]
Tags :
010310

SMS

Elle - la conversation qu'on a eu ce matin je suis terrifiée de voir comme tu m'écoutes pas, si tu te prends pas en mains rapidement je ne pourrai pas avoir plus de patience, c'est trop dur

Lui - je me prendrai en mains car l'expérience de ce week end servira à ne pas recommencer

Posté par LaFemme à 10:47 - Commentaires [0]
Tags :

240210

tu t'exprimes

enfin j'ai un mot de toi !

à qu'est-ce que tu ressens tu me réponds enfin quelque chose ...

j'ai honte

merci

Posté par LaFemme à 11:28 - Commentaires [0]
Tags :
230210

qu'est-ce que tu ressens, toi ?

Ca me fait chier

Posté par LaFemme à 15:03 - Commentaires [0]
Tags :

Ce matin

Hier soir tu as voulu nous me faire un petit repas surprise. J'ai pas apprécié et je m'en veux. Parce que t'as travaillé pour ça, parce que c'était bon.
Mais j'avais l'impression que tu te forçais. On ne s'est pratiquement pas adressé la parole pendant tout le repas et toute la soirée. J'étais dégoûtée.
Je m'en veux d'avoir gâché cette soirée mais j'étais dans un état d'esprit qui ne me permettait pas de me relâcher.

Ce matin j'ai voulu t'en parler.
Je t'ai dit encore que je voulais partir. Que ce n'étais pas normal qu'il n'y ait que moi qui m'exprime, que toi tu n'aies rien à dire.

Tu m'as répété que les "conneries" que tu avais fait c'était fini, que tu avais agi comme un adolescent, comme quelqu'un qui fait une overdose de chocolat, et que maintenant c'était fini.
Mais si pour toi c'est comparable à du chocolat, ça veut dire que ça peut recommencer et que je peux continuer à me faire piétiner.
Tu ne sais pas comme je souffre. Des fois, j'aimerai que tu souffres comme je souffre.

Tu m'as dit que c'était fini les conneries et que maintenant il fallait que je te fasse confiance. Point. C'est tout.

J'ai aucun signe que notre vie change. A part que tu me dis que tu arrêtes avec tes putes, rien n'a changé.
Si tu es allé les voir c'est que tu étais malheureux. Maintenant tu n'y vas plus et tout va bien?
Il faudrait que je crois ça. Que tout va bien. Je suis prisonnière de ce que tu m'affirmes alors je culpabilise quand je pense que je devrais partir parce que tu n'a plus rien fait de mal qui justifie que je parte.
Je suis prisonnière de tes paroles, c'est ça que je ressens.

J'arrive pas à comprendre que pour toi tout va bien alors que ça fait des années que tu ne me touches plus, que quand je veux t'inciter à faire l'amour avec moi tu souffles, tu te retournes, tu dis que tu es fatigué ...
Que j'ai l'impression que je suis du bois mort à côté de toi.
Et que quand tu es suffisamment "motivé" pour, tu n'arrives pas à bander suffisamment.

Et tu me dis que tout va bien ?

Posté par LaFemme à 09:16 - Commentaires [2]
Tags :

SMS

ELLE - ça me dégoûte comme tu te fous de moi, t'as pas envie que ça change j'ai envie de mourir quand je vois comme j'existe pas pour toi

LUI - tu dis vraiment n'importe quoi ! soit tu me fais confiance et on repart et ça prendra le temps qu'il faut, soit tu ne le veux pas et on arrête.

Posté par LaFemme à 09:08 - Commentaires [0]
Tags :
190210

la nuit

Cette nuit tu as été agité.
Tu as mis 2h ce matin avant de me dire que tu avais fait un cauchemar.
Et du temps a passé encore jusqu'à ce que tu me dises que tu rêvais qu'on divorçais et que ça t'a fait pleurer.

T'as beaucoup de pression au boulot en ce moment, et même si tu me racontes les faits, tu ne me dis pas ce que tu ressens, c'est chiant.

Moi je t'ai répondu, quand on fait des conneries, c'est normal de faire des rêves comme ça.

Je suis trop maligne ... cette réponse est trop nulle. Elle est lâchée, on peut pas revenir en arrière.

Posté par LaFemme à 09:05 - Commentaires [0]
Tags :