230210

Ce matin

Hier soir tu as voulu nous me faire un petit repas surprise. J'ai pas apprécié et je m'en veux. Parce que t'as travaillé pour ça, parce que c'était bon.
Mais j'avais l'impression que tu te forçais. On ne s'est pratiquement pas adressé la parole pendant tout le repas et toute la soirée. J'étais dégoûtée.
Je m'en veux d'avoir gâché cette soirée mais j'étais dans un état d'esprit qui ne me permettait pas de me relâcher.

Ce matin j'ai voulu t'en parler.
Je t'ai dit encore que je voulais partir. Que ce n'étais pas normal qu'il n'y ait que moi qui m'exprime, que toi tu n'aies rien à dire.

Tu m'as répété que les "conneries" que tu avais fait c'était fini, que tu avais agi comme un adolescent, comme quelqu'un qui fait une overdose de chocolat, et que maintenant c'était fini.
Mais si pour toi c'est comparable à du chocolat, ça veut dire que ça peut recommencer et que je peux continuer à me faire piétiner.
Tu ne sais pas comme je souffre. Des fois, j'aimerai que tu souffres comme je souffre.

Tu m'as dit que c'était fini les conneries et que maintenant il fallait que je te fasse confiance. Point. C'est tout.

J'ai aucun signe que notre vie change. A part que tu me dis que tu arrêtes avec tes putes, rien n'a changé.
Si tu es allé les voir c'est que tu étais malheureux. Maintenant tu n'y vas plus et tout va bien?
Il faudrait que je crois ça. Que tout va bien. Je suis prisonnière de ce que tu m'affirmes alors je culpabilise quand je pense que je devrais partir parce que tu n'a plus rien fait de mal qui justifie que je parte.
Je suis prisonnière de tes paroles, c'est ça que je ressens.

J'arrive pas à comprendre que pour toi tout va bien alors que ça fait des années que tu ne me touches plus, que quand je veux t'inciter à faire l'amour avec moi tu souffles, tu te retournes, tu dis que tu es fatigué ...
Que j'ai l'impression que je suis du bois mort à côté de toi.
Et que quand tu es suffisamment "motivé" pour, tu n'arrives pas à bander suffisamment.

Et tu me dis que tout va bien ?

Posté par LaFemme à 09:16 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :

Commentaires sur Ce matin

    Tu sembles vouloir lui pardonner ses erreurs, mais tu te comportes comme si ce n’était pas le cas. Difficile d’oublier, je le conçois. Mais si tu fais le choix de rester avec lui, parce que tu penses que votre relation peut durer, se reconstruire, alors essaie de passer outre. Il en parle peu parce qu’il n’est pas fier de ce qui s’est passé (et ça c’est plutôt bon signe). Les hommes préfèrent souvent taire ce qui les chagrine, quand nous au contraire avons besoin de l’exprimer. Essaie de respecter ce silence (… même si tu penses que lui ne t’as pas respecté.). Si tu lui donnes une chance, fais-le à fond, réellement. Après c’est à toi de choisir. Mais en ce moment tu es un peu entre deux. L’envie d’effacer, et celle de ne pas pardonner.

    Posté par gabyso, 230210 à 17:58
  • oui je veux pardonner, mais j'ai tellement peur qu'il recommence ou qu'il n'ait pas arrêté !
    je ne veux plus avoir mal ...

    Posté par LaFemme, 240210 à 11:26
Poster un commentaire